Voyage à Bénarès « Varanasi »

Varanasi, autrefois appelée Bénarès, est l’une des villes pilier de l’hindouisme. Située dans la vallée du Gange et traversée par le fleuve sacré en Inde, la ville vous fera vivre un choc culturel qui ne vous laissera pas indifférent. Nous vous conseillons fortement une halte dans cette cité mystique lors de votre voyage en Inde du nord. Mais avant tout, laissez nous vous présenter un peu mieux la ville.

Varanasi, la cité de Shiva

Parmi les plus anciennes villes du monde, Varanasi est l’un des piliers de la religion hindoue et un haut lieu de pèlerinage. Chaque année, des millions d’adeptes viennent se recueillir dans cette cité pour prier leurs morts et se purifier dans le fleuve sacré en Inde : le Gange.

Le Gange a une place très importante dans l’hindouisme. En effet selon la croyance, ce fleuve serait entremêlé à la chevelure de Shiva permettant de le garder de toutes agitations ou tout débordement pouvant mettre à mal la population. Le dieu Shiva ; grande figure de l’hindouisme aux multiples facettes, ferait guise de protecteur. Ainsi, le fleuve est vu comme le symbole de l’ultime vérité et l’immersion dans ce fleuve permettrait de se purifier et d’apporter la sagesse spirituelle. En vous promenant au bord du Gange, vous verrez de nombreux dévots s’y baigner et pratiquer la méditation sur ses rives formées par de larges escaliers nommés ghâts. Le Gange est également vu comme possédant la vertu de libérer l’âme des défunts. Ainsi, de nombreuses crémations ont lieu au bord des ghâts de Varanasi, afin de libérer les défunts des cycles de résurrections et leur permettre d’atteindre le Moksha (équivalent du nirvana chez les bouddhistes).

Varanasi est selon nous la meilleure ville pour vous permettre d’assimiler la spiritualité hindoue et vivre des moments inhabituels et mémorables lors de votre voyage à Bénarès en Inde du nord. Il faut néanmoins vous avertir, les indiens ont une notion du sacré très différente de celle des occidentaux. En effet, il est dans un même temps possible pour eux de vénérer ou de se baigner dans le fleuve sacré et jeter les bouses d’éléphants ou laver ses vêtements sales en son sein. Ces évènements pouvant paraître dissonants aux yeux des touristes font seulement parti de leur culture et de leur façon d’aborder le sacré. Ainsi ne soyez pas choqué quand vous arrivez dans la ville sainte !

Histoire

La ville, anciennement nommée Bénarès aurait vu le jour au VIIème siècle av J-C et est une des plus anciennes villes du monde. Mentionnée dans le Ramayana et le Mahabharata, livre de mythologie hindoue écrit entre le IIIème et le Ier siècle av J-C, Varanasi est une cité sacrée de la religion hindouiste. Bien que la fondation de la ville soit antique, aucun monument ne remonte à cette époque et les plus anciens datent du XVIIième siècle. En effet, la ville a subit de nombreuses invasions et fut dévastée à de multiples reprises. Que ce soit par l’assaut des Ghaznévides en 1033 où les fondations des temples hindous servirent à bâtir des mosquées, symbole de conquête et de domination ou avec l’invasion moghole sous le règne d’Aurangzeb où la ville fut pillée, mise à sac et renommée Mohammadabad. De plus, en 1775 la ville fut assiégée par les britanniques. Ces multiples conflits au fil des siècles peuvent expliquer l’origine des nombreuses tensions communautaires au sein de Varanasi qui connut une nouvelle attaque le 7 mars 2006 revendiquée par le Lashkar-e-Qadar. Néanmoins la ville a su conserver son caractère sacré au cours du temps et reste un des hauts lieux de l’hindouisme.

Climat

Le climat de Varanasi est de type méditerranéen chaud avec un été sec. La température annuelle moyenne est de 26,3°C et les précipitations de 626,2mm. En comparaison, Paris a une température annuelle moyenne de 12.3°C et les précipitations y sont de 475 mm. Les meilleurs mois pour partir en voyage en Inde du nord et donc aussi à Varanasi sont février et mars (avec une température moyenne de 20°C et 22 mm de précipitations en moyenne) ou septembre à novembre (avec une moyenne de 27°C et 37 mm de précipitations en novembre). Il est préférable d’éviter les mois entre avril et juin où la température est très haute (en moyenne 35°C).

Comment s’y rendre ?

Il est possible d’accéder à la ville en train, cependant le trajet Delhi-Varanasi met approximativement 12h (sans compter les nombreux retards). La ville possède également un aéroport avec des vols quotidiens en provenance des grandes villes indiennes. De plus la ville est desservie par de nombreuses autoroutes reliant tout le Rajasthan. Lors de votre voyage en Inde du nord, vous pourrez donc vous déplacer d’une ville à l’autre facilement en train ou avec une voiture de location avec chauffeur ou en bus.

Comment se déplacer ?

Pour se déplacer dans la ville vous pouvez prendre le Rickshaw, moyen de transport typique en Inde. Il est également possible de prendre le bus pour 5 roupies (soit 6 centimes), néanmoins soyez prévenus : les bus indiens sont très différents de leurs homologues européens, l’appareil est assez rustique, souvent bondé et ce n’est pas forcément très sûr. Enfin, le taxi est également disponible en centre-ville.

Que faire ?

Se promener sur les Ghâts

Un ghât est un ensemble de nombreuses marches recouvrant les rives d’un fleuve ou d’une rivière sacrée. C’est le lieu de prédilection des fidèles hindous pour pratiquer des rituels et se purifier. Il existe 7 fleuves sacrés en Inde dont le Gange, sans aucun doute le plus important et le plus sacré de tous. Ainsi les ghâts de Varanasi, sur les rives du Gange, sont un lieu particulièrement important de prières et de purifications pour les indiens et la culture hindoue. C’est aussi le lieu de vie principal des habitants de Varanasi. Se promener le long des ghâts est primordial pour comprendre le fonctionnement de la ville est s’immiscer dans le folklore si typique de la cité. Ici, nous vous proposons deux ghâts typiques et très différents qui sont très important dans la vie quotidienne des habitants de la ville.

Manikarnika Ghât

Le Ghât Manikarnika est un ghât de crémation, si ce n’est Le ghât de crémation le plus important de la ville. La crémation chez les hindous est le moyen de mettre fin aux cycles de réincarnations et d’accéder au Moksha. Plus de 200 crémations ont lieu chaque jour sur les Ghâts de Varanasi et les processions de défunts s’enchaînent jours et nuits depuis des siècles. Ces moments funéraires et emplis d’émotions sont ouverts à tous et les touristes peuvent s’approcher et observer la cérémonie. Ceci est d’ailleurs hautement apprécié et considéré comme une preuve d’intérêt pour la culture et la religion hindoue. Toutefois, par respect pour le défunt et les familles, les photos ou vidéos sont interdites. C’et le ghât le plus important pendant le voyage à Bénarès.

Dashashwamedh Ghât :

De nombreuses pujas ont lieux chaque jour sur les ghâts de Varanasi. Une puja est une cérémonie religieuse envers un dieu où l’adoration des fidèles y est montrée principalement par des offrandes. Le Ghât Dasaswamedh est un des ghâts principaux de Varanasi et chaque jour à lieu, aux alentours de 18h30, la Ganga aarti. C’est une des plus importante puja de la ville. La cérémonie dure une demi heure et offre un spectacle dépaysant, mystique et majestueux !

La vieille ville de Varanasi

C’est un vrai labyrinthe qui s’offre à vous. Entre les rues et les nombreuses ruelles étroites ne laissant passer que très justement deux personnes, les vaches omniprésentes, les femmes gardant des étales posés à même le sol et proposant quelques fruits ou légumes dans l’espoir de les vendre, des hommes en réflexion face à des échiquiers décrépit, comptant déjà des milliers d’heures de jeux derrières eux, la vielle ville de Varanasi ne pourra vous laisser de marbre. Certains adorent et d’autres détestent mais personnes ne reviens sans souvenirs chargés de fortes émotions. Cette partie de la ville, loin des touristes et au cœur de la culture indienne est à faire absolument pour un dépaysement total chargé d’émotions. Nous vous conseillons cependant d’y aller le matin, l’après midi il y fait très chaud et l’atmosphère peut y paraître pesante.

Promenade en barque pour assister au levé du soleil

A 6h du matin, sur une barque, au centre du fleuve sacré, vous apercevrez la ville sortir de la brume matinale, la lumière splendide du petit matin percer les nuages brumeux et se refléter sur l’eau de Shiva, les premiers habitants se hâter sur les ghâts pour se purifier ou commencer leur journée de dur labeur. Ce spectacle restera graver dans vos mémoires. La ville sainte prend une autre dimension sacrée. Vous trouverez facilement des bateaux pour vous permettre d’assister au spectacle et deux forfaits de balade vous seront proposés : 30mn et 1h. Nous vous conseillons fortement le circuit aller-retour de 1h. Les prix sont négociables comme toujours en Inde, le prix doit être de 50 roupies par personne et par heure selon la loi mais ceux-ci sont rarement appliqués.

Nourriture typique

Qu’est ce qu’un voyage sans s’initier à la gastronomie locale ? Chaque région ou ville en Inde propose des mets locaux vous permettant ainsi un voyage en Inde du nord par la gastronomie. A Varanasi, le Malaiyo est sans aucun doute le dessert typique. Composé d’une mousse somptueuse de lait, de safran, de fruits secs et de roses, le dessert n’est cependant disponible que pendant l’hiver, raison de plus de choisir ce moment pour partir !

 

Cette description de Varanasi vous a donné envie de visiter la vallée du Gange et de partir vous baigner dans le fleuve sacré en Inde ? Nos équipes sont à votre disposition pour vous proposer le voyage en Inde du nord de vos rêves ! En séjour organisé ou à la carte, nous nous attachons à vous proposer un voyage selon votre budget et vos envies. Accompagné d’un guide francophone, vous découvrirez l’Inde sous un autre jour !